LA PRESSE
(1954- 1997)

Le premier article en français a paru au lendemain de sa mort, dans un journal du Congo belge: UN GRAND AMI DE LA BELGIQUE EST MORT
(extrait du " POURQUOI PAS" 26/04/1954)

*******************************************************************

  "InterAction Aquitaine-Portugal"

Une revue trimestrielle qui avait déjà présenté cet ancien Consul portugais de Bordeaux, dans son n° de septembre précédent, mais à ce moment, nous n'avions que très peu d'informations. Ce n'est qu'au début de février 1988 que nous recevons ce premier dossier du " International Comitee for the commemoration of Aristides Sousa Mendes". Dans ce dossier, les premiers articles parus en portugais, dont celui du "The Portuguese Tribune" du 17-07-1986 et du "Diario Popular" (19-05-1986). Nous les avons traduits et publiés dans "InterAction Aquitaine -Portugal" d'Avril 1988. Mais ce numéro était à peine sorti, que François Guichard nous communique photocopie de l'article de Rui Afonso, dans le Jornal illustrado: "O Crime de salvar judeus". Il sera traduit aussitôt pour être envoyé aux associations portugaises d'Aquitaine et tous ceux qui paraissaient intéressés par ce grand portugais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Plus Juste que Schindler par Étienne Got, professeur de Lycée. La CROIX L'ÉVÉNEMENT 11 Janvier 1995
(1) Paul Grüninger en 1972, Aristides de Sousa Mendes en 1954
et SenpoSugihara en 1986. Kant les aurait admirés.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

À Bordeaux, à la veille du procès de Maurice Papon
Le consul rebelle Sud-Ouest du 27 Septembre 1997


Le Consul qui sauva 30.000 personnes

José Alain Fralon dans le journal "Le Monde" du 31 Octobre 1997 avec la collaboration de Alexandre Flucher-Monteiro ont résumé l'essentiel. Cet article publié à la veille du procès de Maurice Papon a eu en France et en Europe un grand retentissement. Un an plus tard J.A.Fralon écrira "Le Juste de Bordeaux" publié aux éditions Mollat. Ce livre de 130 pages sera traduit en portugais et en anglais.


Bordeaux 1940: L'honneur d'un fonctionnaire

C'est ainsi que Danielle Gervais("Libération" du 22/03/1996)avait elle aussi, présenté à ses lecteurs l'attitude Sousa Mendes à la veille du procès de Maurice Papon. Nous ne reprendrons pas ici le déroulement des faits, mais simplement les questions posées par son attitude.

Nous ne prétendons pas présenter ici tous les articles de presse qui ont rendu
compte des différents hommages rendus à Sousa Mendes depuis 1987, mais
simplement, faire état des premiers articles qui ont éveillé l'attention.