Ce site a été réalisé par la

Fédération des Associations Franco Portugaises d'Aquitaine

Créée le 7 Mars 1986, cette Fédération regroupait alors 18 associations portugaises d'Aquitaine. Parmi elles, le CODIF, qui à Bordeaux assurait des émissions de radio et au cours desquelles elle publiait des bulletins d'information. C'est en cherchant à s'informer que l'un de ses animateurs apprit qu'à Jérusalem un monument venait d'être inauguré en l'honneur de cet ancien Consul portugais de Bordeaux. Ce fut la surprise, à Bordeaux personne ne savait !

C'est à partir de cette information que la Fédération a cherché à en savoir davantage. Dés le mois de septembre, elle lançait cette information sur sa revue trimestrielle "Interaction Aquitaine Portugal". C'est ainsi que le numéro 5, de septembre 1987, informait ses lecteurs de l'action de cet ancien Consul Général du Portugal qui, ici même, à Bordeaux, en 1940 avait sauvé de la déportation et de la mort, des milliers de réfugiés.

Choqués de voir que le Consul portugais qui était à Bordeaux à ce moment, ne voulait absolument rien nous dire de cette merveilleuse histoire, ses rédacteurs et lecteurs entreprirent des recherches. Celles-ci aboutirent au mois de février suivant, ce qui permit à la Fédération d'offrir à ses lecteurs cette histoire de courage. Son titre se présentait comme une provocation et une mise en demeure.

Et ainsi les portugais d'Aquitaine découvrirent peu à peu, les différentes étapes de la réhabilitation de ce Juste. L'une de ses lectrices, Marie Rose, la plus jeune fille du Consul, trop jeune pour avoir connu ses frères et sœurs, avant leur dispersion à travers le monde, ne connaissait que trés peu de choses de l'histoire de son père, elle avait grandie dans cette periode trés douloureuse, où son père, condamné par Salzar vivait des temps difficiles, trop jeune encore pour comprendre, sa maman n'avait pas jugé utile de lui en parler ...Notre journal a continué d'informer ses lecteurs jusqu'en Avril 2001, date à laquelle il est passé sur le net (°).

>
Isabelle -Domingos - Jean Paul - Ana Maria- Jean Pierre -Elisabeth -Roland - Cristina - Bernard -Isabel

Le Comité remercie la Fédération des Associantions Franco Portugaise d'Aquitaine de l'avoir aidé à prendre son envol ainsi que ceux qui ont bien voulu poursuvre ce travail d'information.

Il est bien évident que le responsable légal, qui appartient à une autre génération... n'aurait pas été capable de grand chose, sans l'amitié et la compétence technique de Domingos Martins.

Aprés avoir assuré la parution papier de "Interaction Aquitaine-Portugal", Domingos a permis à ce journal de la Fédération de passer sur le net...

Comme chacun peut le constater, il s'agit là du travail d'un technicien expérimenté, que nous ne remercierons jamais assez pour son travail ses conseils et sa compétence. Un grand merci à Domingos, qui utilise sa compétence à la commerciatisation de chaussettes produites dans son village do Minho: www.cho7.com ... des cho7 qui vous permettront de passer un hiver chaleureux !.

(°)La collection complète de "Interaction Aquitaine Portugal" est à votre disposition au Musé Jean Moulin à Bordeaux, avec d'autres documents concernant A. Sousa Mendes.